Archives de Tag: dette publique

Compléments économie

Robert Mundell est décédé avant-hier.

Une présentation synthétique de ses analyses proposée par le Nouvel Observateur : Mundell
Deux autres nécrologies, un peu plus développées mais en anglais : ici et ici

Un texte synthétique à propos du débat sur l’annulation de la dette publique rédigé par Garance Bossard (prépa Carnot 2018 – 2020, aujourd’hui à l’Essec) peut être lu ici.

C’est week-end, on casse un peu les codes

Une battle rap entre Hamilton (Alexander) et Satoshi Nakamoto autour de la monnaie : banques centrales vs cryptomonnaies

Toujours à propos d’Hamilton, et comme je vous l’avait promis en cours, le menu du dîner organisé chez Thomas Jefferson, le 20 mai 1790, avec Alexander Hamilton et James Madison qui débouchera sur la prise en charge fédérale de la dette des Etats :

Salades (Château Carbonnieux blanc – 1786)
Chapon farci de jambon de Virginie et purée de châtaigne, farce aromatisée au calvados (Montepulciano de Toscane – un vin français aurait « affadi la sauce »)
Boeuf à la mode dans une version new-yorkaise (Chambertin)
Macarons, meringues et glace à la vanille en croute (Champagne sans bulle dont Jefferson se vantait d’être le seul acheteur dans le Nouveau Monde)

Le groupe A-ha a joué un rôle décisif dans l’introduction de la voiture électrique en Norvège. Ce thread (enfilade si vous restez francophones) vous le rappelle et permet de réfléchir sur les incitations (voir le 8ème tweet). Et si A-ha, ça ne vous dit rien, demandez à vos parents.

Il va falloir changer les références bibliographiques. Après les prévisionnistes de la Banque de France, Paris Match interview Olivier Blanchard à propos des politiques à mettre en oeuvre face à la crise. C’est clair et très utile pour un prochain chapitre (vous voyez à quoi je fais référence, je suppose…).

Dette des pays pauvres – complément au cours

Cette bulle économique de Marie Viennot propose une synthèse claire et efficace à propos de la remontée de la dette du Tiers Monde et des risques de défauts de paiement des Etats.

Le graphique ci-dessous (qui concerne l’Afrique sub-saharienne) est très parlant également :
sub-saharan-africa-external-debt

Série d’été

Les Echos ont proposé une intéressante série à propos des annulations de dettes publiques dans l’histoire. L’occasion de se remettre dans le bain avec ces articles très riches :

Histoire_annulations_dettes_publiques_LesEchos_juillet2020

Les débats autour de la monétisation de la dette publique

Un essai de synthèse dont j’espère qu’il est suffisamment clair.

Debats_monetisation_dette_publique

Si des personnes plus compétentes que moi dans ce domaine passent par là, j’ouvre les commentaires.

Dette publique et coronavirus

Cet article du Monde permet de faire le point sur le gonflement de la dette publique lié aux réponses à la crise du coronavirus : Dettes_publiques_apres_crise_leMonde_avril2020

Avec quelques images c’est sans doute plus clair :

Et sur la question du remboursement de la dette, deux textes : la très claire présentation de Jean Marc Vittori (oui on peut présenter clairement un mystère)
Annulation_dette_JMVittori_mai2020

Et aussi claire mais plus fouillée l’analyse de Charles Wyplosz : Gestion_dettes_publiques_Wyplosz_22avril

Et la monétisation, me direz-vous ? Encore un peu de patience.

Dette publique, free lunch ?

Et en plus publié à l’heure du lunch (désolé…)

Deux articles qui proposent une bonne synthèse sur ce thème de débat : Faut_il_se_soucier_de_ladette_publique_Meunier_2019 Faut_il_se_rejouir_de_la_hausse_des_dettes_publiques_BSIEconomics_2019
Il n’est pas nécessaire de lire les deux. Ils sont très proches sur le fond, celui de BSI Economics est peut-être un peu plus précis et technique, celui de F. Meunier plus facilement utilisable en devoir me semble-t-il.

Pour aller plus loin : l’intervention d’Olivier Blanchard (avec lien sur son papier) ; le papier de Lucazs Rachel et Lawrence Summers sur le lien entre taux d’intérêt réel, politique budgétaire et stagnation séculaire (4 mars 2019). Vous n’êtes pas obligés de lire mais notez cette phrase de conclusion (traduction synthétique) : les politiques devront s’engager vers une plus grande tolérance aux déficits publics, des politiques monétaires non conventionnelles et des mesures structurelles afin de soutenir l’investissement privé et absorber l’épargne privée si on veut maintenir le plein emploi et atteindre les objectifs d’inflation.

Et deux images pour finir (J’ai commis une erreur en cours sur le titre du livre d’Heinlein ; un bon point à celui ou celle qui décryptera le sigle sur le drapeau).

Winter is coming

Derrière Game of Thrones, il y a un vrai modèle économique et financier.
Jules Grandin le décortique de manière très précise.
Pouvoir spoiler la prochaine crise financière de Westeros ? Merci prepaecocarnot.

Plus sérieusement, l’occasion de retravailler les mécanismes de régulation économique pré malthusiens et le fonctionnement de la monnaie métallique.

Reinhart et Rogoff

Pour une synthèse précise et claire des critiques publiées en début de semaine vis à vis de la thèse de C. Reinhart et K. Rogoff sur le lien dette – croissance, c’est sur D’un champ l’autre.

Pour une mise en perspective simple, ce post de Philippe Waechter convient très bien.

Sinon rappelons trois éléments importants révélés par ce débat scientifique, au delà des questions sur l’impact économique des dettes publiques vues en cours :
– les critiques à R et R ne portent pas seulement sur une « erreur de calcul » (en fait mauvaise manipulation d’une formule sous Excel) mais aussi sur des choix de données (élimination de certaines périodes) et de pondération des expériences nationales pour calculer une moyenne)
– derrière ces critiques se pose la question de la démarche scientifique en macroéconomie : l’impossibilité de construire des expériences et la complexité de l’analyse de situations historiques révélatrices (voir chapitre 1 du cours de macro)
l’influence des économistes sur les politiques est également en débat : la référence aux travaux de R et R est fréquente chez les décideurs politiques favorables à l’austérité : joue-t-elle un rôle d’inspiration ou sert-elle à apporter une caution scientifique à des décisions politiques ?

Nickel Chrome – sur la crise de la zone euro

LE document pédagogique sur la crise de la zone euro à ce jour. Je ne pourrais pas mieux faire. On peut lire tout de suite, de toute façon, on archive pour le printemps.