Archives de Tag: DIPP

La mondialisation dans Le Monde

Quelques articles publiés ces derniers jours dans Le Monde et qui nourrissent la catégorie « L’exemple qui va bien » à propos de différents aspects de la mondialisation.

A propos des difficultés de fonctionnement des chaînes de valeur aujourd’hui : Penurie_jouets_Noel_LeMonde_septembre2021 Nike_thrombose_mondialisation_LeMonde_septembre2021

A propos des mutations de l’industrie automobile mondiale : C3_en_Inde_leMonde_septembre2021 Constructeur_automobile_vietnamien_LeMonde_septembre2021

Sur les difficultés de la spécialisation dans les matières premières : Bauxite_en_Guinee_leMonde_septembre2021

Sur des pistes de relocalisation/réindustrialisation : Reindustrialisation_par_le_velo_LeMonde_septembre2021 (on pourra compléter par l’exemple du Portugal)

Mini et Brexit

Je vous en ai parlé, vous pouvez lire l’article du Monde à propos de l’impact du Brexit sur la Mini (DIPP inside)

Brexit_et_mini_LeMonde_novembre2018

De la mondialisation et du commerce international – encore et toujours

Deux pages très synthétiques qui permettent de faire le point sur des données et mécanismes de base autour du commerce et de la mondialisation (genre révision, pour le dire autrement) :

Des graphiques et quelques analyses proposées par Our World in Data

De l’histoire, des données et des analyses pour le Peterson Institute for International Economics (vous pouvez dire PIIE)

TW 1 : c’est en anglais
TW 2 : les deux sites ne proposent pas une vision critique

On peut compléter par la note de la Banque de France à propos des gains liés au commerce de produits intermédiaires. Retenons des chiffres à intégrer dans vos fiches : « l’impact du commerce international sur les coûts de production est très hétérogène entre entreprises : tandis que l’entreprise importatrice médiane verrait ses coûts unitaires augmenter de 11,2% si elle perdait l’accès aux marchés internationaux de biens intermédiaires, les 10% d’entreprises les plus affectées enregistreraient une hausse de leurs coûts unitaires supérieure à 85%. Globalement, le commerce de biens intermédiaires permet de réduire les prix des biens manufacturiers de 27% et l’indice agrégé des prix de 9%.«