Archives de Tag: théorie économique

Un petit peu d’épistémologie économique ?

Deux textes très abordables qui proposent un regard (critique) sur la science économique :

L’économie entre subterfuge et science (avec un exemple utile pour le chapitre 10)

Une interrogation sur la pertinence des analyses de Richard Thaler, prix Nobel d’économie 2017, autour du Nudge en particulier (nous retrouverons ce thème dans le chapitre 12)

Publicités

Réflexions sur la science économique

Trois textes publiés par Le Monde :

deux interventions de Jean Tirole (Nobel 2014) et Luc Boltanski à propos des liens entre économie et sciences voisines

des extraits du livre de Richard Thaler (Nobel 2017) à propos des limites du modèle de l’Homo Oeconomicus et de l’intérêt de l’économie comportementale

Tirole_Boltanski_Thaler_science_economique_LeMonde_octobre_2018

Lecture fortement recommandée pour les E1 avant lundi prochain, fortement recommandée tout court pour les autres.

IgNobel

Les IgNobel sont régulièrement salués sur prépaecocarnot.

Honorons donc cette année comme il se doit les récipiendaires 2018 du prix pour l’économie. Peut être peu utile pour la prépa, mais sans doute importante pour la vie professionnelle, l’étude primée porte sur l’efficacité du vaudou pour se venger de patrons abusifs (on a dit patrons abusifs, pas profs abusifs).

ECONOMICS PRIZE [CANADA, CHINA, SINGAPORE, USA] — Lindie Hanyu Liang, Douglas Brown, Huiwen Lian, Samuel Hanig, D. Lance Ferris, and Lisa Keeping, for investigating whether it is effective for employees to use Voodoo dolls to retaliate against abusive bosses.

REFERENCE: « Righting a Wrong: Retaliation on a Voodoo Doll Symbolizing an Abusive Supervisor Restores Justice, » Lindie Hanyu Liang, Douglas J. Brown, Huiwen Lian, Samuel Hanig, D. Lance Ferris, and Lisa M. Keeping, The Leadership Quarterly, February 2018.

L’ensemble des prix 2018 peut être consulté ici (si certain (e) s d’entre vous sont en phase d’apprentissage de la conduite automobile, je vous conseille de vous pencher sur le prix pour la paix).

Rappelons que dans le cadre de la cérémonie, des chercheurs sont invités à rendre compte de leurs travaux en 24 secondes techniques puis en 7 mots. je vous laisse méditer la prestation de Paul Krugman en 2009 (il faut noter que Krugman s’est excusé dans le New York Times de son erreur sur le nombre de mots).

Capture d_écran 2018-09-18 à 20.48.47

La science économique : crise ou renouvellement ?

Trois textes pour cadrer le débat autour du thème (récurrent : souvenez-vous du sujet « Toute crise économique n’est-elle pas également une crise de l’analyse économique ? »)

Une présentation synthétique de Xavier Ragot (OFCE) :   Renouveau_science_economique_Le_monde_fevrier_2018

Un texte critique de Robert Skidelski centré sur les héritages keynésiens (la traduction est peu chaotique, en particulier pour le titre)

Une video d’Olivier Passet extrêmement claire mais peut-être un peu excessive

Un peu de tout

Au hasard du web, trois éléments intéressants :

Un entretien entre des étudiants et Esther Duflo et Abijhit Banerjee qui permet d’éclairer ce que peut l’économie comme science (et ce qu’elle ne peut pas).

Le blog de Jeanne Lazarus. Jeanne Lazarus est une sociologue qui travaille essentiellement autour de l’argent. Cette année elle enseigne dans une université américaine et propose son regard autour de l’argent aux Etats-Unis. C’est très vivant, assez passionnant et cela permet de revoir des points du programme de 1ère année.

Ces graphiques sur les causes de décès au Royaume Uni depuis 1915 en disent énormément sur le changement social. Le document complet (interactif) c’est ici.
Capture d_écran 2017-09-22 à 17.11.21

Capture d_écran 2017-09-22 à 17.11.32

Stand up economy

L’été c’est l’occasion de travailler un peu différemment.

Par exemple jeter un autre regard sur l’épistémologie économique avec une présentation par Yoram Bauman de quelques études économiques remarquables. Des compléments sur son site.

Baston chez les économistes – 3ème round

Une nouvelle série de textes, toujours autour du livre de P. Cahuc et A. Zylberberg sur le négationnisme économique.
Ceux-ci mettent l’accent sur les enjeux epistémologiques, en particulier la comparaison entre science économique et sciences de la nature. Le premier texte d’Anne Laure Delattre est très clair et éclairant sur ce point.

debat_negationnisme_economique_3

Et pour accompagner, Miles Davies  – A tribute to Jack Johnson – John Mac Laughlin et Billy Cobham en side men.
« I’m Jack Johnson – heavyweight champion of the world ! I’m black ! They never let me forget it. I’m black all right; I’ll never let them forget it. »